Sister distribution
posterEN ROUTE POUR LE MILLIARD

EN ROUTE POUR LE MILLIARD

Un film de Dieudo Hamadi
République démocratique du Congo - 2020 - 88'
SUISA 1015.748
Date de sortie: 03.11.2021

1734 km sur le fleuve Congo, une incroyable épopée pour réclamer justice. Sola, Modogo, Mama Kashinde, Papa Sylvain, Bozi, Président Lemalema… font partie de l’Association des victimes de la Guerre des Six Jours de Kisangani. Depuis 20 ans, ils se battent pour la mémoire de ce conflit et demandent réparation pour les préjudices subis. Excédés par l’indifférence des institutions à leur égard, ils décident de se rendre à Kinshasa pour faire entendre leurs voix.

« Du 5 au 10 juin 2000, durant la deuxième guerre du Congo, les troupes ougandaises et rwandaises se sont affrontées à Kisangani. Bilan: 1000 morts, au moins 3000 blessés et une ville détruite par les tirs d’obus. L’événement porte un nom – la guerre des six jours – et devait obtenir une réparation du gouvernement congolais, dont 1 milliard de dollars pour les victimes. Dix-sept ans plus tard, celles-ci n’ont toujours rien touché. Rassemblées dans une association, elles décident d’envoyer une délégation à Kinshasa pour défendre leurs droits. S’ensuit un long périple de 1724 km le long du fleuve Congo sur un bateau de marchandises, à bord duquel s’est glissé le réalisateur Dieudo Hamadi, une caméra dans une main, un iPhone dans l’autre. Dis comme ça, on imagine un documentaire dur aux images difficilement supportables… Le genre de films qu’on se doit d’aller voir, plutôt que le film qu’on rêve de voir. Mais c’est compter sans l’incroyable puissance des personnages qui l’habitent et l’amour et la détermination avec laquelle Dieudo Hamadi les filme. »
— Elisabeth Stoudman - Le Temps

« Dieudo Hamadi est devenu en quelques films l’auteur d’une œuvre documentaire cohérente, qui fait le portrait des habitants et habitantes de son pays au miroir de la violence (politique, physique) qui les environne et les prend pour cible : le portrait de personnes que l’histoire a jetées dans le rang des victimes et qui cherchent à se reconstruire une autre place, depuis laquelle elles pourraient témoigner, exister et résister – les films les accompagnant dans cette voie. »
— Luc Chessel - Libération

Image Dieudo Hamadi Son Sylvain Aketi et Dieudo Hamadi  Montage Hélène Ballis et Catherine Catella Production Kiripifilms et Les Films de l’œil sauvage

Dieudo Hamadi est l'invité de l'émission Vertigo :

"C'était important de parler de ce sujet, ne serait-ce que pour la mémoire congolaise."