Sister distribution
posterINTRODUCTION

INTRODUCTION

Un film de Hong Sangsoo
Corée du Sud - 2021 - 66'
SUISA 1015.719
Date de sortie: 02.02.2022

Youngho cherche à se frayer un chemin entre son rêve de devenir acteur et les attentes de ses parents. Alors que sa petite amie part étudier à Berlin, le jeune homme y voit l’occasion d’un nouveau départ.

« Ce pouvoir magique qu'a le cinéma de transcender la banalité. »
— Stéphane Gobbo - Le Temps

« Hong Sangsoo peaufine une grammaire qui n'appartient qu'à lui. La comédie humaine s'y joue en mode mineur et mélancolique, nimbée dans un noir et blanc laiteux. Un cinéma d'entomologiste des sentiments, où le temps s'étire en plans-séquences et donne de l'épaisseur au silence. »
— Mathieu Loewer - Le Courrier

Avec Shin Seokho, Ki Joobong, Park Miso, Ye Jiwon, Kim Youngho, Seo Younghwa, Kim Minhee, Cho Yunhee, Ha Seongguk

Scénario Hong Sangsoo Son Seo Jihoon Image Hong Sangsoo
Montage Hong Sangsoo Musique Hong Sangsoo Production Jeonwonsa Film Co.

Une introduction à Introduction (et au cinéma d'Hong Sangsoo) par le critique américain Sean Gilman :

"Lorsque l’on regarde un film de Hong Sangsoo, il est souvent impossible de dire si nous sommes dans un rêve ou la réalité, voire dans une version alternative de la réalité. Les idéaux et les figurations envahissent et sapent constamment la réalité tangible du cinéma de Hong : les rêves, mais aussi les films et les scénarios de films (Oki's Movie, In Another Country, Conte de cinéma), les légendes et les histoires (Turning Gate, Hahaha), et même les perceptions (erronées) des autres. L'approche quotidienne de Hong, le dépouillement du vocabulaire cinématographique classique et des structures traditionnelles de l'intrigue, est-elle un combat d'arrière-garde, un dernier rempart dans cette guerre du réel contre l'imaginaire ? Et si oui, le fait paradoxal que les films de Hong soient eux-mêmes des fictions construites, aussi irréelles que des rêves, peut-il être accueilli autrement que par un rire désespéré et un autre verre de soju ?"